Condamnée pour usurpation d’identité sur Meetic

L’usurpation d’identité coûte cher aussi sur Internet. Une femme vient d’être condamné à plus de 10 000 euros d’amende pour s’être fait passer pour sa collègue sur le site Meetic et l’espace de rencontre du portail Wanadoo. Le 16 juin, le tribunal de grande instance de Carcassonne l’a jugé pour « violences volontaires avec préméditation ».

Affublée des pseudonymes « coquin », « coquinette » ou « tocli », l’indélicate collègue présentait sa voisine de bureau comme « une femme facile désireuse d’avoir des relations sexuelles ». Au cours de conversations en ligne que la cour juge « sans équivoque », elle est allée jusqu’à divulguer les coordonnées de sa collègue. Afin que cet acte ne lui soit pas imputable, cette jeune femme pleine de ressources utilisait l’ordinateur de son directeur. En tant que responsable informatique, elle en connaissait les mots de passe.

http://www.01net.com/article/320210.html

Publié dans Non classé