Description Usurpation d’identité

L’usurpation d’identité débute toujours par la collecte de renseignements personnels sur l’individu fraudé. Les renseignements personnels peuvent être le nom, le numéro de téléphone, la date de naissance, l’adresse, le numéro d’assurance sociale, le numéro de carte de crédit, le mot de passe de carte de crédit ou de débit ou toute autre information permettant d’identifier la personne. La victime de l’usurpation d’identité reste vivante, et possède donc la faculté de défendre ses droits.

Les usurpateurs utilisent ensuite ces informations pour effectuer une ou des transactions en simulant l’identité de la personne fraudée. Par exemple, un fraudeur peut effectuer des appels téléphoniques ou faire des achats importants et diriger les frais vers la personne fraudée, il peut aussi retirer de l’argent du compte de banque de cette personne.

Le vol d’identité suppose un acte criminel connexe. La victime, décédée, n’est plus en mesure de recouvrer ses droits. Elle est généralement enterrée avec l’identité de quelqu’un d’autre. Il ne faut donc pas confondre le vol d’identité et l’usurpation d’identité.

Attention : en anglais, usurpation d’identité = IDENTITY theft (vol d’identité en traduction littérale) Ne pas confondre ces deux notions.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Usurpation_d%27identit%C3%A9

Publié dans Non classé