Usurpation d’identité : la loi ou la technique pour se protéger ?

Dans le monde réel, les attributs de la personnalité, et notamment le nom patronymique, sont attribués soit de manière autoritaire (jusqu’à présent par la seule filiation paternelle) soit sous le contrôle étroit des autorités publiques, en tout état de cause selon des critères légaux prédéfinis. Nul ne peut s’attribuer à lui-même une identité complète reconnue des autorités publiques.

http://www.journaldunet.com/juridique/juridique040309.shtml

Publié dans Non classé