Même en faisant l’acquisition de nombreux logiciels de protection, vous ne pourrez jamais vous mettre à l’abri de toutes les attaques. Notre mission, en tant que consultant en cybercriminalité, consiste à vous protéger contre ces attaques et à en réduire leur portée.

Si vous êtes la cible d’attaques diffamatoires, nous mettrons en place des techniques d’enquêtes adaptées à la cybercriminalité pour vous aider à identifier les responsables.

Comment protéger votre entreprise contre la cybercriminalité ?

Nous travaillons en partenariat avec des avocats spécialisés en cybercriminalité.

Vigifraude ® est une agence regroupant des professionnels de la surveillance et de la filature, qui vous propose également des moyens efficaces pour vous protéger contre les risques en cybercriminalité. Nous collaborons avec des spécialistes. Découvrez des solutions innovantes pour rechercher des indices et des éléments de preuve indispensables à la défense de vos intérêts . 

Enquêtes numériques en cybercriminalité

La cybercriminalité se définit communément comme toute action illicite visant l’intégrité d’un site informatique déterminé, d’un serveur, mais il peut s’agir de vos données personnelles. Les rapports d’enquête résument le contenu de nos recherches, vous pourrez les utiliser en justice.

La cybercriminalité est une fraude en entreprise qui se développe. Plusieurs textes de jurisprudence sont en train de changer l’actualité du droit de la protection de la e-Réputation, mais aussi la cybersécurité. À travers la lecture de ces jurisprudences, se profile un nouveau droit de la protection de la vie privée, dans tous les sens du terme, sur Internet .

La personne mis en cause ayant commencé une action devant le tribunal en diffamation, le Tribunal de Grande Instance a finalement appliqué la loi de 1881 en annulant l’assignation faute d’avoir respecté la qualification des faits incriminés comme le précise l’article 53 de la loi de 1881, sur la notification de citation au parquet de la loi de 1881, faisant ainsi accumulation des éléments.

Vol de données confidentielles, utilisation frauduleuse de données bancaires : Comment faire ?

Vous êtes victimes de diffamation, d’injures, d’insultes, de dénonciation calomnieuse? Protégez votre réputation en ligne avec nos équipes de spécialistes.

Les petites entreprises aussi victimes de cybercriminalité

Le ministère des Finances a même lancé une campagne de sensibilisation contre ce fléau qui a touché l’an dernier une entreprise sur trois en France. Nous défendons avec succès des particuliers, des dirigeants d’entreprises , de plus en plus victimes de diffamation et de dénigrement sur le Web et les réseaux sociaux. À l’ère de la digitalisation et du numérique, l’efficacité des processus de protection des données personnelles est mise à mal, et les problèmes de sécurité sont nombreux.

En matière d’actes de dénigrement commercial ou privé, de concurrence déloyale manifeste, nous sommes en mesure d’intervenir très rapidement, si nécessaire en compagnie de votre équipe juridique. Comme dans des cas de concurrence déloyale, des actions sont à envisager rapidement. 

Nos détectives produisent des rapports qui permettent aux avocats en Droit pénal, Droit des brevets Droit de la propriété intellectuelle, Droit de la publicité Droit commercial, des affaires et de la concurrence, Contrats internationaux Droit international et de l’Union européenne, par exemple, de mieux défendre leurs clients. Nos actions sont d’ailleurs complémentaires, dans les enquêtes numériques, ou dans la recherche d’informations.

La cybercriminalité connaît une progression préoccupante depuis plusieurs années. Nous mettons en place des procédure d’identification et d’analyse des clients et concurrents. Le consultant Vigifraude ® est en permanence à la recherche de l’amélioration des solutions proposées. Les victimes sont de plus en plus nombreuses. Détective en recherches de renseignements, spécialisé commerciale .

Les entreprises françaises doivent faire face à l’explosion de la cybercriminalité. Un certains nombre d’articles diffamatoires publiés sur les supports interactifs comme Facebook ou Twitter peuvent-ils entraîner une mise à pied, un licenciement ? toute personne salariée qui dénigre son entreprise sur un réseau social comme Twitter dans la plupart des cas coupable d’un comportement préjudiciables susceptible de justifier un licenciement. Le conseil des prud’hommes a à plusieurs reprises traité plusieurs affaires de cette nature. 

Contact : Alain STEVENS – https://securite.tv
Tél 06 12 55 19 80
Mail : vigifraude@gmail.com
Prévention des risques et investigation depuis 1999
Consultant en cybercriminalité.

Cybercrime et cyberdétective
Cybercrime et cyberdétective