L’Île-de-France (prononcé [il də fʁɑ̃s]), que l’on désigne aussi dans le langage courant sous le nom de « région parisienne », est une région historique et administrative française. Il s’agit d’une région très fortement peuplée, qui représente à elle seule 18,8 % de la population de la France métropolitaine sur seulement 2,2 % de sa superficie, ce qui en fait la région la plus peuplée (12,08 millions d’habitants en 2015) et la plus densément peuplée (1 006 hab/km2) de France. Ses habitants sont appelés les Franciliens. Elle est fortement centralisée sur l’agglomération parisienne, qui s’étend sur 23,7 % de la surface régionale, mais où habitent 88,6 % de sa population. L’aire urbaine de Paris (qui correspond à la notion de bassin d’emploi) recouvre, quant à elle, la quasi-totalité de la superficie francilienne et des portions de régions limitrophes.

Avec un PIB estimé à 642 milliards d’euros et un PIB par habitant de 52 788 euros en 20131, c’est la région qui produit le plus de richesses en France. L’Île-de-France est également un pôle européen de premier ordre puisque c’est la deuxième région européenne en termes de produit intérieur brut (PIB) comparés selon la méthode dite « à parité de pouvoir d’achat » (PPA)2, juste derrière la Rhénanie-du-Nord-Westphalie et la sixième région d’Europe en termes de PIB par habitant PPA3, derrière la région métropolitaine de Prague en République tchèque, mais devant les Southern and Eastern (Dublin) en Irlande.

La région est limitrophe de cinq autres régions françaises : les Hauts-de-France, au nord, le Grand Est, à l’est, la Bourgogne-Franche-Comté, au sud-est, le Centre-Val de Loire, au sud-ouest, et la Normandie, à l’ouest